????????????? ?????????????????????
 Français traducteur Anglais traducteur russe traducteur Allemand traducteur Italien traducteur Espagnol traducteur Polonais traducteur

Avez-vous besoin d’une traduction fidèle ?
Cherchez-vous un bureau de traduction de français - mongol / mongol - français?

Vous êtes tombés sur une bonne adresse !

Nos clients fidèles et ceux dont les commandes sont volumineuses bénéficient des prix les plus compétitifs (à partir de 0,60 euros pour une ligne standard) et de remises allant jusqu’à 20%. En règle générale, le calcul de prix s’effectue selon les langues, le contenu du texte (sa complexité) et son volume. Une ligne standard comprend 50 caractères, et une page standard compte 30 lignes.

Traduction:
Français - Mongol / Mongol - Français

Français traducteur
www.google.fr
Français
mongolian traducteur
www.google.mn
Mongol
Google

Nous faisons des traductions spécialisées dans les domaines ci-dessous et nous pouvons vous garantir leurs fidélité et sens:

Construction, biotechnologies, chimie, services divers, électrotechnique, automobiles et construction d’automobiles, finances, objets de loisir, santé, commerce, équipements, biens immobiliers, Internet, biens de consommation, produits cosmétiques, matières synthétiques, logistique, produits alimentaires, construction mécanique, médias, nanotechnologies, pharmacie, logiciels, tourisme, loisirs.

Afin que nous vous envoyions notre offre le plus vite possible, veuillez faire nous parvenir des renseignements sur vous et sur le texte à traduire via le courriel ou une fiche de contact. Dans le cas où le texte à traduire n’est pas disponible en format numérique, vous avez toujours la possibilité de nous l’envoyer par fax ou par courrier ordinaire. Il est recommandé d’expédier les originaux importants dans une lettre recommandée. Tous vos renseignements restent confidentiels .

Nous serons contents de répondre à vos besoins!

Mongol

Le mongol (Монгол хэл, mongγol kele) est une langue appartenant au groupe très controversé des langues altaïques. Il est parlé en Mongolie, pays dont il est la langue officielle sous le nom de khalkha, mais aussi en Chine, et en Russie (Bouriates et Kalmouks). Le nombre total de locuteurs est évalué à plus de 6 millions.Caractères chinois

Le texte le plus ancien en mongol est l'Histoire secrète (mongγol-un niγuca tobciyan), qui fut écrit en utilisant les caractères chinois pour représenter la prononciation du mongol. Voici un exemple de cet usage avec la translittération du mongol classique en dessous :

成吉思 中合罕讷 忽扎兀尔
cinggis qaγan-u ijaγur
Gengis Khan-Génitif origine
L'origine de Gengis Khan.
迭额舌列 腾格舌里额扯 扎牙阿秃 脱舌列克先 孛儿帖赤那 阿主兀
deger-e tngri-ece jaya γ a-tu törü-gsen börte cinua a-ju γ u
origine-datif ciel-ablatif instituer-nominalisateur naître-passé Börte Tchinoua être-passé
Börte Tchinoua naquit par décret divin,
格尔该 亦讷 中豁埃 马舌兰勒 阿只埃
gergei inu quγa maral a-jiγai
épouse 3sg génitif Qugha Maral être-passé
Sa femme était Qugha Maral.

Comme on peut le voir, cette transcription s'est faite dans un dialecte chinois mandarin, où les consonnes finales -p -t -k du chinois médiéval avaient déjà disparu, puisque cette écriture est obligée de faire usage de caractères en exposant tels que 克 (mandarin kè) pour indiquer ces consonnes. Pour distinguer les r des l, on rajoute le caractère « langue » en exposant 舌 devant un caractère à initiale l- en mandarin.

Alphabet Traditionnel

Wikipedia en Mongol TraditionnelL'écriture traditionnelle mongole (dite uiguir) remonte au XIIIe siècle. Elle est issue de l'écriture ouïgour. Elle n'est plus utilisée aujourd'hui qu'en Chine. En Mongolie, elle a été remplacée en 1941 par l'alphabet cyrillique. Puis ,rétablie en 1991 par le gouvernement , devenant la langue officielle de la Mongolie.

C'est un alphabet phonétique, avec des consonnes et des voyelles, soit 35 lettres au total : 8 voyelles et 27 consonnes. Les lettres de l'alphabet mongol ont trois formes, comme en syriaque :

initiale ou isolée, quand la lettre est placée de début de mot ou citée;

médiane, quand elle est dans un mot ;

finale, quand elle finit un mot.

Les voyelles et les consonnes forment des groupes de 2 lettres (exemple sur l'image : Wi-Ki-Pe-Di-Ah). Certaines lettres ne peuvent pas finir un mot (par exemple la voyelle A ou la consonne P).

Alphabets modernes

Le mongol classique tel qu'il est représenté dans l'écriture est quasiment l'ancêtre commun à tous les dialectes, mais il lui manque certains traits tels que le h- initial (dans des mots tels que arban « dix » ou odu-n « étoile »), et il a simplifié déjà certains groupes de consonnes tels que dans yisün « dix » ou mösün « glace » venant respectivement de *yersUn et *mölsUn en proto-mongol, conservés dans des dialectes tels que le khamnigan.

L'apparentement du mongol avec les langues turques et toungouses fait l'objet d'une controverse. Même si l'hypothèse altaïque n'est pas certaine, le mongol n'en est pas pour autant une langue complètement isolée. Grâce aux travaux de Louis Ligeti, on sait que la langue des Xianbei 鲜卑 était apparentée au mongol, mais le corpus de cette langue se limite à des noms dans les textes chinois. La seule langue para-mongolique attestée par des textes suivis est le khitan 契丹, langue de la dynastie Liao, mais du fait du manque de textes bilingues, le déchiffrement de cette langue à écriture logographique avance lentement.

Une autre langue mongoloïde est attestée dans les emprunts mongols en toungouse. Par exemple, les numéraux de 11 à 20 du djürchen ressemblent aux numéraux du mongol sans leur être tout à fait semblable. Dans les emprunts en mandchou, le h- initial du vieux mongol correspond à f-, comme dans (h)oimasu-n « chaussette », en mandchou fomoci. Cela suggère que le h- initial provient d'un *p- en proto-mongol.

Phonologie

Pour la prononciation, voir l'article principal.

Les voyelles seront décrites dans la partie sur le marquage casuel. On ne trouve pas en mongol de groupe de consonnes initiaux. Les consonnes du mongol classique sont :

système consonnantique du mongol classique occlusive sourde sonore nasale fricative spirante latérale vibrante

labiales b m v (dans les emprunts)
dentales t d n s l r
palatales c j s (devant i) y
vélaire k g ng
uvulaire q γ

Tout comme dans les langues turques, les consonnes l-, r- n'apparaissent pas au début des mots, mais à la différence de celles-ci, le ng- n'apparaît qu'à l'intérieur d'un mot et le n- peut apparaître au début de mot. Les occlusives sourdes ne peuvent apparaître en fin de mot.

Marquage casuel

Nous présentons ici la situation du mongol classique, d'où sont issus les dialectes modernes. Le mongol est une langue à harmonie vocalique. Il compte 7 voyelles réparties en trois groupes :

a o u e ö ü i

Les groupes 1 et 2 ne peuvent pas apparaître dans un même mot, mais i est une voyelle neutre qui peut apparaître partout.

Les consonnes vélaires et uvulaires sont en distributions complémentaires par rapport aux voyelles : k et g n'apparaissent qu'avec les voyelles du deuxième groupe, tandis que q et γ n'apparaissent qu'avec celles du premier groupe.

les cas du mongol cas maison main grand frère mère arbre

nominatif ger γar aqa eke modu

génitif ger-ün γar-un aqa-yin eke-yin modu-n-u

accusatif ger-i γ ar-i aqa-yi eke-yi modu-n-i / modu-yi

datif ger-e /ger-tür γ ar-a / γ ar-tur aqa-dur eke-dür modu-n-dur / modu-n-a

ablatif ger-ece γ ar-aca aqa-aca eke-ece modu-n-aca

instrumental ger-iyer γ ar-iyar aqa-bar eke-ber modu-n-iyar / modu-bar

comitatif ger-lüge γ ar-lu γ a aqa-lu γ a eke-lüge modu-n-lu γ a

Les noms du type modu, modunu sont dit à n secrêt.

Les pronoms ont une formation très irrégulière, notamment ceux de la première personne qui présentent une alternance b ~ m ~ n à l'initiale :

Pronoms Cas je tu nous vous

Nominatif bi ci ba ta

Génitif minu cinu manu tanu

Accusatif namayi cimayi mani tani

Datif nadur cimadur mandur tandur

Ablatif nadaca cimaca manaca tanaca

Instrumental nadabar cimabar maniyar taniyar

Comitatif nadaluγa cimaluγa manluγa tanluγa

Toutefois, il convient de noter qu'un mot ayant b- comme consonne initiale suivi d'une nasale n'existant pas en mongol classique en dehors des emprunts, les formes minu et manu proviennent sans aucun doute de *binu et *banu : il se produit une assimilation régressive de nasalité.

Contact us for translation: Français - mongolian – français - mongolian – flamand - mongolian - greek - mongolian - holland - mongolian - italian - mongolian - portuguese - mongolian - spanish - mongolian - slovenian - mongolian - turkish - mongolian - bulgarian - mongolian - croatian - mongolian - polish - mongolian - romanian - mongolian - slovak - mongolian - serbian - mongolian - czech - mongolian - hungarian - mongolian - dutch - mongolian - estonian - mongolian - finnish - mongolian - icelandic - mongolian - latvian - mongolian - lithuanian - mongolian - norwegian - mongolian - swedish - mongolian - armenian - mongolian - azerbaijani - mongolian - georgian - mongolian - moldavian - mongolian - russian - mongolian - ukrainian - mongolian - byelorussian - mongolian – arabic - bengali - mongolian - chinese - mongolian - hébreu - mongolian - japanese - mongolian - mongolian - mongolian - persian - mongolian - vietnamese - mongolian – kasakh

Mongolie

Home
Langues
Prix
En outre Critiques
References
Conditions
Contact
Impressum

Impressum / Conditions / Prix

© 2005 byPolyglot Translation Service

 

Counter

Partner: Hier können Sie aktuelle und interessante Informationen finden! | Europasport Sportartikel | Ferienfinca Mallorca | Österreichische Suchmaschine | Übersetzerdatenbank | Russisch Wörterbuch | Übersetzungsbüro | russian girls - marriage agency