????????????? ?????????????????????
 Français traducteur Anglais traducteur russe traducteur Allemand traducteur Italien traducteur Espagnol traducteur Polonais traducteur

Avez-vous besoin d’une traduction fidèle ?
Cherchez-vous un bureau de traduction de français - polonais / polonais - français?

Vous êtes tombés sur une bonne adresse !

Nos clients fidèles et ceux dont les commandes sont volumineuses bénéficient des prix les plus compétitifs (à partir de 0,60 euros pour une ligne standard) et de remises allant jusqu’à 20%. En règle générale, le calcul de prix s’effectue selon les langues, le contenu du texte (sa complexité) et son volume. Une ligne standard comprend 50 caractères, et une page standard compte 30 lignes.

Traduction:
Français - Polonais / Polonais - Français

Français traducteur
www.google.fr
Français

polish traducteur
www.google.pl
Polonais
Google

Nous faisons des traductions spécialisées dans les domaines ci-dessous et nous pouvons vous garantir leurs fidélité et sens:

Construction, biotechnologies, chimie, services divers, électrotechnique, automobiles et construction d’automobiles, finances, objets de loisir, santé, commerce, équipements, biens immobiliers, Internet, biens de consommation, produits cosmétiques, matières synthétiques, logistique, produits alimentaires, construction mécanique, médias, nanotechnologies, pharmacie, logiciels, tourisme, loisirs.

Afin que nous vous envoyions notre offre le plus vite possible, veuillez faire nous parvenir des renseignements sur vous et sur le texte à traduire via le courriel ou une fiche de contact. Dans le cas où le texte à traduire n’est pas disponible en format numérique, vous avez toujours la possibilité de nous l’envoyer par fax ou par courrier ordinaire. Il est recommandé d’expédier les originaux importants dans une lettre recommandée. Tous vos renseignements restent confidentiels .

Nous serons contents de répondre à vos besoins!

Polonais

Le polonais est une langue appartenant au groupe slave occidental de la famille des langues indo-européennes.

Distribution

On le parle en Pologne, mais également dans plusieurs pays de l'Europe centrale et orientale, notamment la Lituanie, la Biélorussie et l'Ukraine, les républiques tchèque et slovaque, en Amérique du Nord et en Australie.

Histoire

Le polonais est une langue slave, au même titre que le russe par exemple, mais qui appartient à une sous-famille particulière. La langue polonaise s'est très tôt détachée des langues slaves de l'Est, ce qui fait qu'elle conserve les voyelles nasales (ą et ę) et adopte une écriture latine, à l'opposé de la majorité qui conserve l'alphabet cyrillique.

Le polonais a reçu l'influence de langues étrangères (surtout du latin, de l'allemand, du tchèque, du français, de l'italien, du russe et de l'anglais). Les premières traces du polonais nous viennent de textes latins du XIIe siècle comportant des noms propres. Mais il faut remonter au XIVe siècle avant de trouver des textes significatifs.

Voyelles

Les voyelles polonaises sont au nombre de 8 : six orales, et deux nasales. Les voyelles ne se combinent pas entre elles : oi se prononce o-i (pas oua' comme en français). Les voyelles orales :

Voyelles orales du polonais Ecriture API Prononciation approximative Exemple en polonais

i [i], [ʲi] pic miś (ourson)
e [ɛ] peine ten (ceci)
y [é] clé mysz (souris)
a [a] date kat (bourreau)
u / ó [u] boum bum (boom)
o [ɔ] dot kot (chat)

Contrairement aux autres langues slaves, les voyelles nasales (ę correspond au "ein" français et ą correspond au "on" (##)) on été conservées en polonais, bien qu'elles commencent à disparaître (dans la prononciation, mais pas à l'écrit) - surtout à la fin d'un mot. Ces voyelles, marquées d'un ogonek, ne commencent jamais un mot.

(##) REMARQUE IMPORTANTE : Cette comparaison vise à donner une grossière idée de la façon dont les lettres ę et ą se prononcent, cependant ces indications de prononciation ne sauraient en aucun cas constituer un support tout à fait fiable ou à mettre en application tel quel. En effet, "on" et "ein" semblent être les sons les plus proches de la réelle pronociation de ces lettres, néanmoins ils demeurent éloignés de la réalité. Ces voyelles spécifiques au polonais ne sont prononcent pas "sèchement", car leur "timbre" évolue en quelque sorte au cours de la pronociation avec une "extinction" finale, ceci ne durant qu'une fraction de seconde sans effort particulier bien-entendu malgré la difficulté apparente. Par exemple, en référence aux exemples du tableau qui suit, un polonais a des réelles chances de ne pas comprendre "serpent" si vous lui dites [vonche] et encore moins "des serpents" si vous prononcez [vainjain] c'est-à-dire [vinjin]. Il vous faudra absolument prononcer plutôt [van-onche] pour "serpent" mais SANS séparer les syllabes, autrement dit avec l'accent tonique regroupant les syllables "an" et "on". De même, pour dire "des serpents", vous devrez pronconcer [vun-ougè]ou[vun-ongè] (peu différenciables ici vu la vitesse de pronciation), avec un accent plus proche de celui du Sud de la France, bouche moins ouverte pour le "un", et toujours l'unique accent tonique sur l'ensemble "un"-"on" sans hacher.

Avant une occlusive, les voyelles nasales sont suivies d'une consonne nasale : par exemple kąt sera prononcé, phonétiquement, kont (prononcer le t), et gęba sera prononcé gemba. A la fin d'un mot, le ę nasal est souvent ignoré au profit d'un e normal par les polonais. La plupart des voyelles nasales sont conservées avant une consonne fricative, et à la fin des mots pour la nasale ą.

Contrairement au français, les voyelles nasales du polonais sont asynchrones : ce sont en fait deux sons, une voyelle orale immédiatement suivie d'une semi-voyelle nasale. Par exemple ą sera prononcé [ɔ̃] (a-an) plutôt que [ɔ̃] (an). Cependant, ce point n'est pas essentiel et la plupart des voyelles nasales du polonais sont considérées comme des voyelles ordinaires, c'est à dire synchrones.

Voyelles nasales du polonais Ecriture API Prononciation approximative Exemple en polonais

ę [ɛ̃] pain, faim węże (serpents)
ą [ɔ̃] compagnon wąż (serpent)

En polonais, la longueur d'une voyelle n'est pas phonémique : la présence de voyelles longues ne change pas le sens du mot.

Consonnes

Le polonais possède 35 consonnes, dont l'usage est un peu plus complexe que celui des voyelles : il existe des séries de consonnes affriquées et de palatales. Les affriquées sont parfois des digrammes : dz, ts.... Les palatales, ou consonnes "douces", sont soit marquées par un accent aigu, soit suivies par un i.

Consonnes du polonais Ecriture API Prononciation approximative Exemple en polonais

b [b] bus bas (basse)
p [p] top pas (ceinture)
m [m] main masa (masse)
w [v] vase wór (sac)
f [f] phase futro (fourrure)
d [d] dent dom (maison)
t [t] téléphone tom (volume)
n [n] noir noga (jambe)
r [r] r roulé krok (pas)
z [z] zéro zero (zéro)
s [s] somme sum (poisson chat)
dz [ʣ] se prononce dz dzwon ('cloche')
c [ʦ] se prononce ts co (quoi)
l [l] loire pole (champ)
ź [ʑ] "ji" de girafe źrebię (poulain)
ś [ɕ] chat śruba (vis)
dź [dʑ] "dji" comme le prénom Ginnie dźwięk (son)
ć [tɕ] "tch" mouillé, presque "tchi" ćma (mite)
ż / rz [ʒ] jeu żona (femme)
rzeka (riviere)
sz [ʃ] douche szum (bruissement)
dż [ʤ] se prononce dj dżem (confiture)
cz [ʧ] se prononce tch czas (temps)
ń [ɲ] el Niño koń (cheval)
j [i̯]
ou [j] paille jutro (demain)
ł [u̯]
ou [w] se prononce w mały (petit), łaska (grâce)
g [g] gamin gmin ('plebs')
k [k] rocket kmin (cumin), buk (hêtre)
h / ch [x] h aspiré un peu comme en anglais "have" hak (crochet)
chór (choeur)
On peut regrouper les consonnes en trois grands groupes :

les alvéolaires : z s dz c
les postalvéolaires : ż sz dż cz
les alvéolo-palatales : ź ś dź ć
Dans certains dialectes, par exemple le Masurien, il arrive qu'une consonne d'un groupe passe dans un autre groupe.

Les consonnes palatales et alvéolo-palatales (ź ś dź ć ń j) ainsi que celles qui précèdent la voyelle i sont des consonnes "douces". Toutes les autres sont "dures".

Accent tonique

En polonais, l'accent tonique tombe sur la pénultième syllable (l'avant dernière) : zrobił (il a fait), zrobili (ils ont fait).

Font exceptions à la règle :

les verbes, conjugués au passé avec la première ou la seconde personne du pluriel : zrobiliśmy (nous avons fait) - accent sur l'antépénultième.

les verbes, conjugués sur le mode conditionnel : zrobiłbym (je ferais) - accent sur l'antépénultième.

les verbes conjugués à la première ou la seconde personne du pluriel au conditionnel : zrobilibyśmy (nous ferions) - accent sur la syllabe précédent l'antépénultième.

certains mots issus du latin (exemple : matematyka) peuvent être accentués sur l'antépénultième, bien que cet usage tende à se perdre.

Écriture

Il s'écrit au moyen de l'alphabet latin enrichi de diacritiques : l'ogonek (Ą ą Ę ę), l'accent aigu (Ć ć Ń ń Ó ó Ś ś Ź ź), la barre oblique (Ł ł) et le point suscrit (Ż ż). Il fait aussi usage de sept digrammes (ch, cz, dz, dź, dż, rz, sz). Les lettres Q, V et X n'existent que dans les emprunts et les mots étrangers.

i / y

La différence entre i et y n'est pas qu'orthographique : contrairement à d'autres langues, elle est considérable.

Le i se pronoce de façon similaire au fraçais, tandis que le y est un son situé entre le é français et le eu (attention, comme dans dans meule mais pas comme dans beurre), en fait plus proche du é - bien que légèrement plus grave, presque équivalent.

ci, si et zi se prononcent [tɕi], [ɕi] et [ʑi] respectivement, mais en aucun cas [ćy], [śy] [źy].

Notez que l'i modifie la consonne précédente, il palatalise celle-ci. Tant-dit que l'y n'offre pas cette modification. Certaines consonnes changent particulièrement sa prononciation.

Caractéristiques grammaticales

Comme plusieurs langues baltes et slaves, le polonais comporte sept cas (nominatif, génitif, datif, accusatif, vocatif, instrumental et locatif). Il existe cinq genres (le masculin personnel, le masculin animé, le masculin inanimé, le féminin et le neutre) et deux nombres (singulier et pluriel). La flexion du verbe se fait non seulement pour indiquer la personne et le nombre, mais également pour déterminer le genre. L'usage de pronoms personnels est donc superflu et sert par exemple d'emphase. La conjugaison des verbes est fortement irrégulière. L'ordre des mots dans une phrase a souvent peu d'importance, de sorte que le sujet et l'objet peuvent s'insérer autant avant qu'après le verbe. Ils peuvent aussi disparaître si le contexte les rend superflus, particulièrement dans le cas de pronoms personnels.

Contact us for translation: Français - polish – français - polish – flamand - polish - greek - polish - holland - polish - italian - polish - portuguese - polish - spanish - polish - slovenian - polish - turkish - polish - bulgarian - polish - croatian - polish - polish - polish - romanian - polish - slovak - polish - serbian - polish - czech - polish - hungarian - polish - dutch - polish - estonian - polish - finnish - polish - icelandic - polish - latvian - polish - lithuanian - polish - norwegian - polish - swedish - polish - armenian - polish - azerbaijani - polish - georgian - polish - moldavian - polish - russian - polish - ukrainian - polish - byelorussian - polish – arabic - bengali - polish - chinese - polish - hébreu - polish - japanese - polish - mongolian - polish - persian - polish - vietnamese - polish – kasakh

Poland

Home
Langues
Prix
En outre Critiques
References
Conditions
Contact
Impressum

Impressum / Conditions / Prix

© 2005 byPolyglot Translation Service

 

Counter

Partner: Hier können Sie aktuelle und interessante Informationen finden! | Europasport Sportartikel | Ferienfinca Mallorca | Österreichische Suchmaschine | Übersetzerdatenbank | Russisch Wörterbuch | Übersetzungsbüro | russian girls - marriage agency